Petite explication : Le jeu des allèles

C’est grâce à la génétique du maïs que nous avons pu faire cette expérience.

Nous avons réalisé une expérience impliquant les allèles du gène qui caractérise la couleur du fruit. Une partie de nos graines allait produire un maïs blanc tandis que l’autre partie produirait un maïs jaune. L’allèle codant pour le maïs jaune est dominant et toutes les graines sont de lignées pures c’est à dire homozygotes pour le gène considéré.

En sachant que la fécondation des fleurs du maïs a lieu majoritairement avec des gamètes mâles et femelles ne provenant pas du même pied, deux choix sont alors possibles :

– Soit le maïs reste homozygote blanc ou jaune
– Soit les gamètes mâles et femelles n’ont pas le même allèle, c’est alors l’allèle dominant qui s’exprime : le jaune.

Si un maïs blanc est fécondé par les gamètes d’un maïs jaune alors les grains de la plante mère seront jaunes. On verra donc directement la contamination.

 clara1
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s