Expérience de la craie (2)

Nous avons broyé de la craie de couleur.
Nous l’avons stockée dans un papier afin qu’elle ne soit pas humide.
L’expérience de la semaine dernière est recommencée dans les mêmes conditions, distance et vent.
Nous constatons que : lorsque les morceaux sont assez gros, ils volent, si on réduit la taille ils ne volent plus et si on les broie encore, ils volent mais on ne peut les suivre.
Conclusion : la semaine dernière la craie devaient être humide.
Nous pouvons faire voler nos grains de craie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s