Travaux suivants

Vous pouvez suivre nos travaux sur

http://ats2016vilge.wix.com/ateliersiencesvilge

 

Publicités

Expérience avec le polystyrène. Protocole

Matériel :

  • Bâche claire car nous n’avions que cela au pied du ventilateur pour récupérer les billes plus facilement.

Remarque : On a remarqué que mettre du scotch double face sur la bâche pour empêcher les billes de rouler une fois au sol était inutile car la bâche retenait les billes grâce à son électro-staticité ?

  • Nous avons cependant remarqué que les billes ne ressortaient pas assez sur le mur clair de la salle, nous avons donc utilisé une personne porteur d’un manteau noir debout devant le mur face à la caméra pendant le lâcher des billes car nous ne voyions pas les billes à la caméra
  • Ventilateur (modélisation du vent) dont nous avons mesuré la vitesse après l’expérience (= simplification)
  • Billes de polystyrène (modélisation du pollen) de1 mm de diamètre et de 0,5 mg.

Fonction Caméra de notre appareil photo placé de sorte à voir les billes de polystyrène tomber poly1 Protocole :

  • Nous avons lâché les billes de polystyrène devant le ventilateur réglé à trois vitesses différentes tout en filmant.
  • Puis nous avons compté le nombre de billes tous les 20 cm à partir du ventilateur tout en les ramassant, ce qui était la partie la plus longue du travail
  • Complété des tableaux pour comparer ultérieurement les résultats des trois lancers.

Choix d’un substitut

Afin de ne pas gaspiller notre or, nos grains de pollen, nous cherchons un substitut.

Afin de choisir un substitut il nous faut déterminer la forme et la taille d’un grain de pollen. Pour cela on a coloré des grains de pollen de notre champ avec du bleu de méthyle. Voici les résultats : (0.111+0.109+0.0971+0.118+0.0958)/6 = 0.104 mm

pollen X40 + echelle

La récolte.

Nous sommes allés au champs pour récolter nos épis de maïs : nous n’avons récolté que les épis blancs. Nous avons récolté pied par pied, compté le nombre de grains jaunes que comportaient les épis blancs contaminés et rangé chaque épis dans un sachet numéroté. Nous avons pris des photos dont celle-ci !
Il faut maintenant analyser les données.

Récolte : description plus précise.

  • chaque pied de maïs est repéré : A, B, C, D, E pour les rangées de gauche et F, G, H, I, J pour les rangées de droites. Chaque rangée est numérotée en partant de 1 à gauche de la rangée (A1, A2, B1, B2, …)
  • on prend sur un pied de maïs blanc un épi (2 si le deuxième a des grains)
  • on compte le nombre de grains jaunes qu’il y a dans l’épi blanc
  • on range l’épi dans un sac en papier
  • on inscrit sur le sac le nom du pied sur lequel on a pris l’épi et le nombre de grains jaunes
  • on répète l’opération jusqu’à qu’il n’y ait plus d’épis sur les plants issus d’une graine blanche